Zam Martino Ebale

Descendant de lépreux et de danseuse traditionnelle, danseur-chorégraphe-chanteur-pédagogue camerounais plusieurs fois primé à l'étranger, engagé dans l’insertion sociale de jeunes défavorisés, Zam Martino Ebale

se sent depuis tout jeune ce que la tradition de son pays natal nomme femme-minja, une nature féminine dans un corps masculin. Le bouddhisme lui a permis de transcender la souffrance et de s'accepter, de « transformer le poison en élixir », les larmes en joie, le karma en mission.

Il a dû s’exiler pour fuir la loi homophobe au Cameroun. Après être resté sept ans en séjour illégal rocambolesque (porteur d’un Ordre de Quitter le Territoire inexécutable, néanmoins subventionné par le Ministère de la Culture), il est devenu Belge et chargé de mission dans des projets internationaux de collaboration artistique, tout en produisant des chorégraphies, dansant, chantant, formant des élèves…


Publication :



Zam Martino Ebale