Miss Patchouli - Tania Neuman-Ova

Miss Patchouli - Tania Neuman-Ova

15,00 €Prix

Roman, septembre 2019
156 pages
ISBN 978-2-8070-0210-4 (livre) – 978-2-8070-0211-1 (PDF) – 978-2-8070-0212-8 (ePub)
15,00 EUR (livre) – 8,99 EUR (e-books)
 

La famille de Lilou et Richard est en pleine tourmente. Alana, une de leurs filles, vit une crise d’adolescence cataclysmique. Lilou se sent perdue. Cherchant à comprendre, elle fouille son propre passé d’éternelle rebelle assoiffée de liberté, au surnom de Miss Patchouli, qui a bourlingué, bien souvent frôlé les limites, mais est toujours parvenue à retomber sur ses pieds. Alors, pour quelles raisons Alana perd-elle tout contrôle ?
Le récit se développe sur deux plans, les souvenirs de Lilou faisant écho à la situation actuelle, de plus en plus tendue et pénible à gérer au fur et à mesure qu’en émergent les causes dramatiques.
Tania Neuman-Ova, dans ce premier roman très actuel, entrouvre pour nous l’enfer des réseaux asociaux, du harcèlement, des bandes urbaines, de l’effacement de tout repère moral pour une frange de la jeunesse « dans une société où la violence s’auto-glorifie en se moquant des tabous ».

 

Lien de l'ebook

Nous sommes en plein travail quand Alana déboule pour que je lui transfère des photos d’elle prises avec l’appareil de sa sœur.
– Pas maintenant, tu vois bien que je suis occupée !
– Mais j’en ai besoin tout de suite ! C’est pour un concours et les inscriptions sont presque finies. Papa n’a qu’à attendre, y’en a pour une minute.
Chaque fois que mon aînée a une idée en tête, elle exige de la voir se réaliser sur-le-champ. Cette journée du congé de carnaval avait pourtant bien commencé…
– Tu plaisantes ou quoi ? C’est ça qui paie ton coiffeur !
– Putain ! Tu peux quand même me transférer une photo pour le concours !
– Montre-le-moi, ce concours, on verra après.
– Non, maintenant !
Son agressivité monte crescendo, elle se met à crier et à pleurnicher en même temps.
– J’en ai marre de cette famille de merde ! Même pas capable de m’envoyer une photo pour Facebook.
Voilà ! Le fameux concours est donc un mensonge, un de plus, pour parvenir à ses fins. Si elle désire ardemment ces photos, c’est pour les afficher sur Facebook. L’urgence absolue !
– J’vais me casser d’ici.
Là, je sens la moutarde monter au nez de Richard, qui se met à crier.
– Mais vas-y, casse-toi ! La porte est là !