Portrait de Balthazar - Jasna Samic

Portrait de Balthazar - Jasna Samic

18,00 €Prix

"Portrait de Balthazar" a obtenu le Prix Gauchez-Philippot 2014

 

Roman, 2012

Couverture : David Ciep
208 pages.
ISBN: 978-2-930333-48-9
18 EUR
 

Dans le Sarajevo déboussolé d’après-siège, un avocat s’occupe d’une peintre locale expatriée à Paris durant la guerre, qui voudrait à la fois récupérer son appartement et publier des souvenirs qu’une soif inextinguible de liberté a rendus sulfureux. Celle-ci, de retour dans sa ville, tombe passionnément amoureuse d’un “Jeune homme” qui lui rappelle le “Portrait de Baldassare Castiglione” de Raphaël, un tableau qui l’a fascinée toute sa vie.
Dans sa ville natale qu’elle ne reconnaît plus, “où les habitants ne se différencient plus qu’entre mafieux et non mafieux”, elle découvre à travers cette liaison tourmentée la montée du fanatisme religieux, tout en prenant conscience de la vie oisive que mène une certaine classe mondaine dans sa cité d’adoption.

Le 5 avril 1992, les premiers obus tirés par l'armée et les paramilitaires serbes tombaient sur Sarajevo. Durant près de 4 ans, la ville martyre allait être ravagée, prise dans l’étau du plus long siège de l’Histoire contemporaine, subissant une guerre moyenâgeuse menée avec les armes d’aujourd’hui. Les opinions publiques internationales seraient bouleversées, mais, jusqu’aux derniers jours, les responsables politiques se cantonneraient dans une stricte neutralité entre les agresseurs et les victimes.
Vingt ans plus tard, si les traces physiques de ce désastre se sont peu à peu effacées, les séquelles psychologiques, sociologiques, économiques et politiques sont toujours bien présentes.
Parmi les plus inquiétantes figurent les tentatives d’activistes islamistes, notamment salafistes, de s’implanter en Bosnie-Herzégovine. Financés de l’étranger, ces groupes mettent à profit la situation difficile de la population pour chercher à constituer en Bosnie un sanctuaire qui serait également une tête de pont idéale vers le reste de l’Europe.
 

*


À l’heure où l’intégrisme violent fait de plus en plus de ravages, le nouveau roman de Jasna Samic donne un éclairage précieux sur la problématique que l’islamisme radical pose dans un pays européen où il tente de s'établir un sanctuaire.

Un roman écrit par une fine connaisseuse de l’islam bosniaque, qui nous met en garde contre les velléités de certains groupes islamistes violents de s’implanter en Bosnie-Herzégovine à la faveur de la situation économique difficile, de la confusion politique et de la corruption qui gangrène le pays.
Une lecture passionnante qui permet de percevoir l’écartèlement de notre époque entre deux conceptions incompatibles du monde, l’une laxiste et l’autre ultrarigide, forcées de vivre côte à côte en se haïssant et se combattant.

 

Lien de l'ebook